Secteur Saint-Seurin

Basilique Saint-Seurin - Église Saint-Ferdinand - Église Saint-Bruno
Pour prier en ce temps d’épreuve et rester en communion spirituelle les uns avec les autres

Pour prier en ce temps d’épreuve et rester en communion spirituelle les uns avec les autres

29 avril 2020

Sainte Catherine de Sienne (fête en Europe)

 

Catherine de Sienne est tertiaire dominicaine et aujourd’hui docteur de l’Eglise. Tout en ayant le souci des pauvres et des malades, elle s’occupe des « grands » en agissant pour la résolution du conflit des papes en Occident. Elle consigne son intense vie mystique dans des ouvrages. Elle meurt à 33 ans en 1380

 

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.

En faisant le signe de croix, je me souviens, mon Dieu que je suis ton enfant. 

Mère très aimable, vous n’avez pas été atteinte par la blessure du péché. Aidez-moi à aimer profondément mes proches avec une grand pureté d’intention. Je vous salue Marie pleine de grâce… 

 

Lectures :

PREMIÈRE LECTURE

Première lettre de saint Jean ( 1Jn 1,5 à 2,2)

Tel est le message que nous avons entendu de Jésus Christ et que nous vous annonçons : Dieu est lumière ; en lui, il n’y a pas de ténèbres. Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, alors que nous marchons dans les ténèbres, nous sommes des menteurs, nous ne faisons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché. Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous égarons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous.

Si nous reconnaissons nos péchés, lui qui est fidèle et juste va jusqu’à pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice.

Si nous disons que nous sommes sans péché, nous faisons de lui un menteur, et sa parole n’est pas en nous. Mes petits enfants, je vous écris cela pour que vous évitiez le péché. Mais si l’un de nous vient à pécher, nous avons un défenseur devant le Père : Jésus Christ, le Juste. C’est lui qui, par son sacrifice, obtient le pardon de nos péchés, non seulement les nôtres, mais encore ceux du monde entier.

PSAUME

Ps 102

R/ Bénis le Seigneur, ô mon âme !

Bénis le Seigneur, ô mon âme, bénis son nom très saint, tout mon être !

Bénis le Seigneur, ô mon âme, n’oublie aucun de ses bienfaits !

Car il pardonne toutes tes offenses et te guérit de toute maladie ;

il réclame ta vie à la tombe et te couronne d’amour et de tendresse ;

 il comble de biens tes vieux jours : tu renouvelles, comme l’aigle, ta jeunesse.

Le Seigneur fait œuvre de justice, il défend le droit des opprimés.

Il révèle ses desseins à Moïse, aux enfants d’Israël ses hauts faits.

Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d’amour ;

 il n’est pas pour toujours en procès, ne maintient pas sans fin ses reproches ;

il n’agit pas envers nous selon nos fautes, ne nous rend pas selon nos offenses.

Comme le ciel domine la terre, fort est son amour pour qui le craint ;

aussi loin qu’est l’orient de l’occident, il met loin de nous nos péchés ;

comme la tendresse du père pour ses fils, la tendresse du Seigneur pour qui le craint !

Il sait de quoi nous sommes pétris, il se souvient que nous sommes poussière.

L’homme ! ses jours sont comme l’herbe ; comme la fleur des champs, il fleurit :

dès que souffle le vent, il n’est plus, même la place où il était l’ignore.

Mais l’amour du Seigneur, sur ceux qui le craignent, est de toujours à toujours, * et sa justice pour les enfants de leurs enfants,

ÉVANGILE

Alléluia. Alléluia.

Tu es béni, Père, Seigneur du Ciel et de la Terre, tu as révélé aux tout-petits les mystères du Royaume !.

Alléluia. (Mt 11,25-30)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits.

Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.

Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.

 « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.

Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme.

Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

Acclamons la Parole de Dieu.

 

Méditation :

Quel est donc ce joug que Jésus me demande de porter pour devenir son disciple ? Il n’est autre que les épreuves de mon humble quotidien. Jésus s’est incarné pour vivre dans ma propre chair tout ce qui me touche. Rien de notre condition humaine ne lui échappe. Mon fardeau sera d’autant plus léger que j’accepterai qu’il le porte avec moi et pour moi.

 

Intercession :

Jésus Sauveur, manifesté dans la chair,

arrache à la mort toute chair mortelle.

R/ Jésus Christ, Seigneur, alléluia !

Jésus Seigneur, justifié dans l’Esprit,

justifie ceux qui confessent ton nom.

Roi de gloire, apparu aux anges,

règne sur tous les univers.

Verbe vivant, proclamé dans les nations,

sois leur cri de victoire.

Fils de Dieu, reconnu dans le monde,

révèle à tous la face du Père.

Jésus, notre frère, enlevé dans la gloire,

tu reviendras nous prendre avec toi.

NOTRE PÈRE

 

ORAISON

Seigneur, tu as enflammé de ton amour sainte Catherine de Sienne en lui faisant contempler la passion de Jésus et en l’appelant à servir l’Église ; par son intercession, accorde à ton peuple d’être uni au mystère du Christ, pour exulter dans la découverte de sa gloire. Par Jésus le Christ…

 

Prière à Marie :

Confions-nous à la Vierge Marie  ainsi que toutes les personnes touchées directement ou indirectement par la pandémie du Coronavirus, ainsi que ceux qui les soignent :

« Sous l’abri de ta miséricorde, 

nous réfugions Sainte Mère de Dieu.

Ne méprise pas nos prières

Quand nous sommes dans l’épreuve,

Mais de tous les dangers, délivre-nous toujours,

Vierge glorieuse et bénie. »